q
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.
La traversée | BIBLIOTHÈQUE HUMAINE
760
page-template-default,page,page-id-760,page-child,parent-pageid-40,ajax_fade,page_not_loaded,,side_menu_slide_with_content,width_470,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive
 

BIBLIOTHÈQUE HUMAINE

Yannick Marzin, directeur de MA scène nationale du Pays de Montbéliard, m’a proposé de concevoir une bibliothèque humaine dans le cadre des Green Days.

Le principe est assez simple. Il y a une étagère sur laquelle sont rangés des livres, qui ne sont pas des livres, et oui elle est humaine la bibliothèque, donc pas de livres mais des hommes et des femmes. Les auteurs.

 

biblio

 

Le visiteur invité dans la bibliothèque, choisit un homme, ou une femme comme on choisit un livre, par le titre, le résumé, la rumeur, ou seulement par hasard. A peine touché, le livre bouge, il se lève de l’étagère et emmène son lecteur dans un espace d’écoute. Pendant cinq ou six minutes, ils se font face sur un petit ilot. L’auteur lit ce qu’il a écrit pour son visiteur, les yeux dans les yeux, et tout autour, on entend des murmures à l’oreille de ceux qui veulent bien les entendre.
Tous les textes, ont un paysage commun, le pays de Montbéliard, et plus précisément certains lieux de ce pays avec lesquels les auteurs ont un rapport intime, une histoire forte et singulière. Dans chaque lieu, une fable s’invente et se raconte, et à travers elle, celui qui l’écrit cherche les traces laissées par l’histoire de ce pays. Quand il lit son texte, celui qui a écrit et qui maintenant parle, cherche d’où ça lui parle, qui parle, d’où lui vient cette voix, cet accent à la fois si rude et si profond, qui le temps d’un récit dévoile toute la richesse d’une région au passé marqué.

Cédric Orain

 

Ce projet a été présenté dans le cadre des Greens Days/Ma Scène nationale du Pays de Montbéliard, les 30 et 31 mai 2014.