q
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat volutpat.
La traversée | ENFANTS SAUVAGES
16162
page-template-default,page,page-id-16162,page-child,parent-pageid-40,ajax_fade,page_not_loaded,,side_menu_slide_with_content,width_470,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive
 

ENFANTS SAUVAGES

CRÉATION JEUNE PUBLIC DÈS 8 ANS – AUTOMNE 2020
Avec deux acteurs et un circassien

 

 

Un enfant claudiquant, hagard, à moitié habillé, arrive sur la place principale d’une de nos villes. Il accoste des passants pour demander son chemin. On voit bien qu’il a dans son regard et sa démarche quelque chose de pas tout à fait humain. Que va-t-on faire de lui ?

 

On appelle « enfants sauvages », des enfants qui ont grandi seuls, reclus, ou dans un milieu exclusivement animal. Leurs histoires, loin d’être des fictions, sont extraordinaires. Avec toute leur puissance dramatique, elles nous invitent à nous pencher sur ce que « grandir » veut dire, et à questionner la socialisation et la place de l’autre dans l’apprentissage.

Kaspar Hauser ressentait des champs magnétiques, détectait les aimants, il pouvait entendre des conversations à distance, Victor de l’Aveyron était insensible au chaud et froid, attrapait à pleine main des braises dans un feu de bois, ou restait à moitié nu assis sur une pelouse gelée à écouter le chant des oiseaux pendant des heures entières au cours d’une après-midi d’hiver. Marie Angélique Le Blanc a pu survivre seule dix ans en forêt jusqu’à l’adolescence, avant d’être capturée dans un village de la Marne, après avoir assommé à coup de bâtons plusieurs chiens de chasse.

Ces histoires ne sont ni des fables, ni des contes pour enfants, les récits sur ces enfants sont souvent écrites de la main des médecins qui les ont recueillis, éduqués, socialisés. Les rapports du docteur Itard, ou du docteur Von Feuerbach, s’attachent chacun à démontrer que ces enfants ne sont pas condamnés à une arriération, et qu’il est possible de leur apprendre tout ce à quoi ils n’ont pas eu accès. Dans le cas de Victor de l’Aveyron, tous les apprentissages vont être laborieux, mais les progrès sont indéniables, le médecin parvient donc à démontrer que c’est bien le milieu dans lequel Victor a grandi qui est la cause de ses lacunes, de son absence de langage etc… et non un potentiel défaillant. Idem pour Kaspar Hauser, sa physionomie va changer, il va retrouver un langage conforme à un jeune garçon de son âge, ses phobies (sur les couleurs notamment) vont s’atténuer, voire disparaître. Marie Angélique Le Blanc va même jusqu’à devenir religieuse…

Tournée 2020-2021 (en cours) : Maison de la Culture d’Amiens, Pôle européen de création et de production, Le Grand Bleu, Scène Conventionnée d’Intérêt National Art, Enfance et Jeunesse

 

Production La Traversée
Coproduction
(en cours) Maison de la Culture d’Amiens, Pôle européen de création et de production et Le phénix – Scène nationale de Valenciennes, Pôle européen de création
En recherche de résidences et partenaires